Respiration et Stress

C’est une évidence, tout le monde respire. Mais avez vous remarqué que lors d’un stress ou d’un effort nous bloquons notre respiration? Savez vous pourquoi? Comment faire pour utiliser tous les bénéfices de la respiration?

Pourquoi et comment respirons nous?

Notre corps a besoin d’énergie et cette énergie est fournie majoritairement par l’oxygène. Lorsque nous inspirons, l’air entre dans nos poumons, arrive dans les alvéoles et les molécules d’oxygène viennent s’accrocher à l’hémoglobine. L’oxygène sera ensuite transporté via le sang vers les muscles, les cellules les organes… votre corps à alors l’énergie qu’il lui faut pour fonctionner.

 Outre cette fonction, la respiration entraine un mouvement ample dans tout le corps. Les muscles du tronc et du cou sont mis en mouvement par l’expansion et la rétraction des poumons. Le mouvement du Diaphragme vient masser les viscères. Ainsi la lubrification naturelle est entretenue, limitant les adhérences. Rappelez-vous je ne cesse de le dire, le corps a besoin de mouvement.

Respiration et stress
Le mouvement du diaphragme

Que se passe t il quand nous vivons un stress?

Un stress est un événement qui met en alerte notre corps et augmente notre consommation en  énergie pour faire face à la situation. Notre rythme cardiaque augmente ainsi que notre pression artérielle, pour apporter rapidement de l’énergie dans notre cerveau (pour la vigilance et la concentration) et dans nos muscles (pour passer à l’action). Le sang circulant plus vite il doit aussi se charger plus vite en oxygène. Et c’est ce mécanisme qui fait que notre respiration devient courte, superficielle et rapide.

Simplement, le sang n’est pas chargé de manière optimal, et le corps ne fonctionne pas à la bonne amplitude. L’expansion des poumons n’est pas complète ce qui limite le mouvement du diaphragme.  Les viscères ne sont donc plus massés et la digestion s’en trouve perturbée. Les muscles respirateurs sont obligés de travailler et ils vont créer des tensions dans le cou et déséquilibrer la posture.

Comment utiliser notre respiration?

Aussi vrai que le stress a un impact sur la respiration, la respiration va permettre de réguler le stress.  Ainsi lorsque nous prenons conscience de la situation, agissons rapidement sur notre respiration. Le but étant de reprendre une respiration ventrale et profonde. Cela va oxygéner correctement le sang et donc le cerveaux, les muscles et les organes, et rétablir l’amplitude des mouvements passifs du corps. 

Pour se faire posons nos mains sur notre ventre et poussons le exagérément vers l’avant à l’expiration. Notre cage thoracique doit rester le plus immobile possible. Visualisons l’air entrer jusque dans notre ventre. A l’expiration rentrons notre ventre le plus proche de notre colonne vertébrale et sentons l air  s’échapper naturellement. 

Varions les effets en fonction des besoins.

L’inspiration est dynamisante et l’expiration est clamante. Ainsi tout en gardant une bonne amplitude dans chaque étape pour se calmer il suffit d’allonger l’expiration et de raccourcir l’inspiration. Pour se dynamiser il suffit de faire l’inverse.

Focus sur la cohérence cardiaque.

C’est un outil très puissant qui est même recommandé par les psychiatres pour le traitement de la dépression. Le principe est simple il suffit d’inspirer pendant 5 secondes et d’expirer pendant 5 secondes. Il faut garder ce rythme pendant 3 minutes. Cette manière de respirer permet de synchroniser la respiration et le rythme cardiaque ce qui apporte un effet relaxant tres intéressant. Outre cela le simple fait de se concentrer sur son cycle de respiration nous ramène dans le moment présent. C’est ainsi un excellent outil de méditation.

Vous avez aimé cet article, suivez-moi -> http://www.facebook.com/massotherapiecoaching